Et je les ai suivi en traînant des pieds comme je l'ai toujours fait quand les gens m’intéressent. Parce que les seuls qui m’intéressent sont les fous furieux, ceux qui ont la fureur de vivre, la fureur de dire, ceux qui veulent tout en même temps, ceux qui ne baillent jamais et qui ne profèrent jamais de banalités, mais qui brûlent, brûlent, brûlent comme des champs d'hydromel. Jack Kerouac

Sunday with 0 notes / reblog
Tuesday with 55,555 notes / reblog
Sunday with 20,558 notes / reblog
Sunday with 5,592 notes / reblog
Sunday with 264 notes / reblog
Sunday with 1,320 notes / reblog
Sunday with 893 notes / reblog
Sunday with 2,231 notes / reblog
Sunday with 537 notes / reblog
Sunday with 657 notes / reblog
p-i-r-a-d-o:

VIBE
<---DONT REMOVE---->